Aller au contenu principal
assurance et risques IA
Le alerte Llyod's sur les risques liés à l'IA générative

Selon le Lloyd's l'impact de l'Intelligence Artificielle Générative sur le paysage cyber devrait accroître la fréquence, la gravité et la diversité des attaques et, à mesure que les menaces évoluent, il est impératif que le secteur de l'assurance soit proactif.

Un nouveau rapport du Lloyd's, la plus ancienne place de marché d'assurance et de réassurance au monde, détaille comment l'évolution rapide de l'IA générative modifie le paysage cyber, exigeant finalement des entreprises qu'elles renforcent une nouvelle fois leur résilience face à des menaces en constante évolution.

Le Lloyd's soutient que les récents progrès de l'IA et en particulier ceux des l'IA génératives (non restreintes) augmente la menace, mais aussi les capacités défensive.

La place de marché tempère cependant ses inquiétudes arguant qu'aujourd'hui l'impact des IA génératives sur la menace cyber reste minime en partie grâce à des mécanismes de sécurité et à une gouvernance efficace des modèles d'IA. La barrière des coûts à l'entrée constitue également un frein, du moins pour le moment, à l'utilisation généralisée par les acteurs de la menace d'IA dédiées.

Le souci est qu'au fur et à mesure que ces technologies deviendront de plus en plus accessibles, le risque augmentera, car les groupes d'attaquants et le monde du crime auront de en plus d'opportunités de les utiliser.

Lloyd's estime que l'impact de l'IA générative sur le risque cyber est susceptible d'augmenter la fréquence, la gravité et de générer aussi une variété d'attaques de plus petite envergure. Pour le Llyod's, il faudra environ 2 ans pour que les entreprises réagissent et pour parvenir à faire stagner les attaques utilisant l'IA, délai estimé pour que les technologies de sécurité et de défense rattrapent leur retard et se diffusent.

L'assurance cyber est l'un des segments les plus dynamique du marché et joue un rôle important dans la résilience des entreprises et de la société. La place de marché souligne la nécessité pour les entreprises et le secteur de l'assurance de prendre des mesures proactives dès maintenant pour faire face aux risques potentiels liés à l'explosion des IA génératives.

"Lloyd's explore les risques complexes et variés associés à l'IA depuis 2016 et ses développements présentent à la fois des opportunités et des menaces pour les entreprises et l'industrie de l'assurance", a déclaré le Dr Kirsten Mitchell-Wallace, Directrice de la Gestion des Risques de Portefeuille, Lloyd's.

"En examinant le paysage des menaces, nous devons rester attentifs aux technologies qui évoluent rapidement, et chercher à profiter au maximum des opportunités qu'elles peuvent offrir.  

L'IA générative n'est pas la première, et ne sera pas la dernière technologie disruptive à avoir un impact sur le risque cyber. Il est donc essentiel que les entreprises améliorent la façon dont-elles peuvent atténuer leurs risques, renforcer leur défense et sécurité tout en recherchant un transfert de risques approprié aujourd'hui, plus que jamais auparavant", a-t-elle ajouté.