Aller au contenu principal
CEO fearing cyberattack
Les menaces invisibles : La vigilance comme rempart contre les attaques indiscriminées

Dans un monde interconnecté où la sécurité numérique devient une priorité croissante, l'histoire d'Onur Aksoy nous sert d'avertissement sévère. Cet individu, impliqué dans l'une des plus grandes opérations de trafic de contrefaçons jamais révélées, a généré 100 millions de dollars en vendant du matériel de réseau informatique contrefait, mettant en péril la sécurité même de l'armée américaine. Cette affaire souligne une vérité souvent négligée : aucun secteur, pas même les institutions militaires parmi les mieux gardées, n'est à l'abri d'un adversaire suffisamment motivé et bien équipé.

 

Discerner les capacités de l'adversaire

 

La réalité est que nos adversaires ne recherchent pas toujours un profit direct. Leur objectif peut être de perturber, d'infiltrer ou de compromettre des systèmes essentiels à notre sécurité ou à notre économie, comme le démontre clairement l'affaire Aksoy. Les entreprises, petites ou grandes, peuvent donc être ciblées, non pour leur taille ou leur rentabilité, mais pour leur positionnement stratégique dans une chaîne de valeur plus large.

 

L'importance de la juste mesure

 

Il est crucial de ne ni surévaluer ni sous-estimer les menaces. Tomber dans le piège de l'ego peut nous amener à croire que nos systèmes sont trop sophistiqués pour être compromis, une erreur qui peut s'avérer fatale. À l'inverse, sous-estimer les capacités des attaquants peut conduire à une négligence qui ouvre la porte à des intrusions et des attaques. Toutefois, il est tout aussi essentiel de ne pas succomber à une paranoïa paralysante qui pourrait entraver notre capacité à opérer efficacement. Les entreprises doivent donc adopter une posture de sécurité basée sur une évaluation réaliste des risques et des menaces.

 

La préparation est clé

 

Face aux menaces ordinaires, l'adoption des meilleures pratiques en matière de sécurité informatique est une première ligne de défense efficace. Cependant, pour les événements extraordinaires et imprévisibles, tels que ceux impliquant des attaquants motivés par des objectifs autres que la rentabilité, une collaboration étroite avec des assureurs compétents et une préparation aux crises sont indispensables. Ces assureurs sont là pour couvrir les pertes potentielles liées à des attaques imprévues, minimisant ainsi l'impact sur l'entreprise. Cela inclut des plans de réponse aux incidents bien conçus, des simulations régulières pour tester la résilience des systèmes et une formation continue des employés sur les meilleures pratiques de sécurité.

 

Conclusion

 

L'affaire Aksoy n'est pas simplement un cas isolé, mais un symptôme d'une menace plus large qui pèse sur toutes les organisations. En reconnaissant et en comprenant la nature et l'étendue des capacités de nos adversaires, nous pouvons mieux nous préparer à les affronter efficacement. Il ne s'agit pas seulement de se protéger contre les pertes financières, mais de préserver la confiance dans nos institutions et la sécurité de nos infrastructures critiques.

Source : https://www.justice.gov/usao-nj/pr/ceo-dozens-companies-sentenced-78-months-prison-massive-scheme-traffic-fraudulent-and